BLVD 102.1 FM

BLVD du Rock Franco

Lancer la Web radio Lancer la Web radio

Bissonnette devra purger 40 ans de prison avant de pouvoir demander une libération conditionnelle

Le tireur de la mosquée de Québec, Alexandre Bissonnette, a écopé vendredi après-midi d'une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 40 ans.


C'est le juge François Huot, de la Cour supérieure, qui a prononcé la peine dans une salle comble du palais de justice de Québec, après près de six heures de lecture de sa décision.


La Couronne réclamait pour Bissonnette une peine de prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle avant 150 ans.


Dans sa décision de 246 pages, le juge Huot a déclaré que cette suggestion de la Couronne était déraisonnable. Pour lui, une peine dépassant l'espérance de vie est "absurde".


Après avoir énoncé que selon lui, une période d'inadmissibilité de 35 à 42 ans serait juste et appropriée, il a finalement tranché pour 40 ans. Ce qui ne veut pas dire qu'il pourra sortir de prison après cette période de temps, mais qu'il pourra formuler cette demande à la Commission des libérations conditionnelles, qui pourra lui dire non, et le garder derrière les barreaux.


Bissonnette, qui a maintenant 29 ans, était entré dans la salle de prière de la mosquée le 29 janvier 2017 et avait ouvert le feu, tuant six hommes et en blessant plusieurs autres.


(La Presse canadienne)