BLVD 102.1 FM

BLVD du rock avec Dan Caron

Dan Caron

Lancer la Web radio Lancer la Web radio

Anacolor déménagera d'ici l'automne 2019

La saga Anacolor tire à sa fin.


L’entreprise quittera Cap-Rouge d'ici octobre 2019.  


L'entreprise bénéficiera d'un prêt d'Investissement Québec de 9 millions de dollars pour se relocaliser dans un parc industriel de la Rive-Sud.


Selon le ministre responsable de la Capitale-Nationale, Sébastien Proulx ce délai est nécessaire pour permettre à Anacolor d’obtenir les autorisations requises pour implanter sa nouvelle usine.


Entretemps, l’usine de peinture devra opérer dans le respect des règlements applicables en matière d’environnement.


Les résidents de Cap-Rouge réclament depuis plusieurs années le départ d’Anacolor en raison de ses émissions polluantes et des risques pour la santé publique.


 


RÉACTIONS POSITIVES


Le maire de Québec, Régis Labeaume se réjouit de l'entente intervenue entre Québec et Anacolor.  


Pour monsieur Labeaume, l’entreprise ne pouvait plus cohabiter avec le caractère résidentiel et historique du quartier


Une fois le déménagement d’Anacolor complété, la ville de Québec se portera acquéreur des terrains de l’usine pour 2,1 millions de dollars.


Les terrains accueillont un projet résidentiel à vocation familiale et la ville en profitera pour mettre en valeur les berges de la rivière Cap-Rouge.


ENTENTE AVEC LES CITOYENS


Une entente hors cours est intervenue entre Anacolor et les citoyens de Cap-Rouge qui avaient déposé une action collective et une demande d’injonction contre l’entreprise.


En vertu de l’accord, Anacolor s’engage à verser une somme de 75,000 dollars pour la réalisation de projets bénéficiant à la communauté carougeoise.


L’entente doit cependant recevoir l’approbation de la Cour supérieure du Québec.